RDC : l’ONU note une diminution de 12% de cas violations des droits de l’homme en 2021


Six mille neuf cent quatre-vingt-neuf cas des violations des droits de l’homme ont été documentés entre janvier et décembre 2021, sur toute l’étendue du territoire de la République démocratique du Congo (RDC). Ce chiffre représnte une moyenne mensuelle de 582 violations, note le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH), dans son rapport publié jeudi 27 janvier à Kinshasa. 

Comparativement à l’année 2020, le BCNUDH note une diminution de près de 12%. 

En 2020, l’ONU avait enregistré une hausse des violations des droits de l’homme évaluée à 21% par rapport à 2019. 

Les types de violations les plus rapportés par le BCNUDH au cours de l’année dernière sont, entre autres, les atteintes au droit à la liberté et la sécurité de la personne : 1886 cas ont été rapportés pour ce type de violations et 5933 victimes répertoriées dont 725 femmes et 463 enfants. 

Les violations du droit à l’intégrité physique et les violations du droit à propriété entrent dans la même catégorie. 

Autre donnée chiffrée à retenir de ce rapport : 60% de violations commises en 2021 l’ont été par les groupes armés dans les provinces en conflits armés où au moins 2024 civils dont 439 femmes ont été victimes d’exécutions sommaires. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner