Attaque des FARDC par le M23 : le député Emmanuel Ngaruye exige une mobilisation du gouvernement et l'Assemblée nationale

Le député provincial Emmanuel Ngaruye,  élu de Rutshuru, au Nord-Kivu a déploré vendredi 28 janvier, la cinquième attaque des présumés M23 contre les FARDC dans la zone. Il exige une mobilisation à la fois du gouvernement et de l’Assemblée nationale pour une stabilité dans ce territoire. 

Sur place, un calme précaire règne dans les groupements de Kisigari et Rugari, indiquent les sources coutumières locales. Selon elles,  la population reste toujours en déplacement du fait de la présence présumée des assaillants dans les environs. 

Le porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 confirme la reprise, depuis jeudi, des positions des FARDC de Nyesisi, Ngugo et Gikeri dans l’Est des deux groupements, à l’issue des opérations supervisées par le gouverneur du Nord-Kivu, le Lieutenant général Ndima Constant.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner