Nord-Kivu : calme revenu à Rugari et Nyesisi


La situation relativement calme ce jeudi 27 janvier à Rugari et Nyesisi, dans les groupements Rugari et Kisigari en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).
 Les deux villages étaient, depuis lundi 24 janvier le théâtre d'attaques et d’affrontements entre l'armée et les rebelles présumés du M23, causant ainsi la fuite de centaines de ménages.

Le gouverneur de province s'est rendu metcredi 26 janvier sur le terrain à Rugari pour s'enquérir de la situation. Ceci, avant de superviser ​personnellement les opérations militaires où des tirs à l'arme lourde ont été lancés à partir de Kibumba en direction de Nyesisi où se serait retranché l'ennemi.

À Nyesisi, groupement de Kisigari, le chef de groupement affirme que la situation est relativement calme ce jeudi. Pas des tirs entendus depuis le matin. Selon le gouverneur, ce qui a permis aux jeunes du milieu, d'extraire, tôt le matin, le corps de l'officier tombé sur le champ d'honneur depuis lundi dernier et qu’ils ont acheminé au camps de Rumangabo pour des dispositions militaires.

Le Mwami Justin Komayombi salue ce geste patriotique et courageux de sa population. Cela, après une tentative hier sans succès. Il déplore cependant, le fait que quelques jeunes aient essuyé des tirs de l'ennemi quand ils tentaient de récupérer ce corps.

Il souligne que plusieurs villages de son entité restent fantômes.
A Rugari centre, le chef de groupement voisin, Eric Mashagiro, témoigne également d'un calme précaire et situation imprévisible.
Le trafic routier est normal. Les écoles ont réouvert.
D'après Eric Mashagiro, l'armée renforce ses effectifs en hommes et munitions.

Les rebelles présumés M23 ont attaqué lundi 24 janvier le village Nyesisi. Attaque qui aurait fait d'importantes pertes et des blessés du côté de l'armée. Mais également a jeté des centaines de ménages sur le chemin d'exil.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner