Goma : des leaders des groupes armés sensibilisés sur la démobilisation


Dix leaders de groupes armés favorables à la reddition ont reçu, ce lundi 7 février à Goma, leurs attestations de démobilisation, à l’issue d’une journée de sensibilisation et information sur le Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDR-CS).

Selon le vice-gouverneur du Nord-Kivu, la commissaire divisionnaire Romy Ekuka Lipopo, cette cérémonie marque le lancement officiel des opérations de démobilisation et désarmement communautaires des groupes armés dans sa province. Ce qui, pour lui, permet désormais aux autorités de l’état de siège de s’occuper des forces rebelles réfractaires à ce processus :

« C’est le moment que nous attendions. Surtout nous les animateurs de l’état de siège. Quand le DDR-CS s’occupe des rendus, nous avons le coup de franche pour pouvoir faire la guerre avec celles et ceux qui refusent l’appel du Chef de l’Etat ».

L'un des cadres de la société civile de Rutshuru, Jean-Claude Bambanze qui félicite le lancement de ces opérations, estime qu’il y a encore des préalables pour rendre plus efficace l’approche de DDR Communautaire :

« Quand quelqu’un se rend, vous lui remettez un certificat, est-ce que vraiment il s’est démobilisé ou il a seulement remis l’arme ? Il faut travailler sur les questions qui l’avaient poussé à intégrer les groupes armés et avoir un temps suffisant, pour l’éducation civique et morale, voire idéologique ».

L’activité de ce lundi a consisté, en même temps, à identifier et orienter quelques milliers ex-combattants qui se sont rendus et qui sont hébergés jusqu’à présent dans les centres de Mubambiro et de Rumangabo, disent les responsables du DDR-CS.

Une trentaine de cadres de l’administration des territoires, les chefs-coutumiers et délégués de la société civile y ont pris part. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner