Ituri : 11 morts dans 2 villages et des maisons incendiées par les miliciens CODECO

Onze personnes sont mortes dans une nouvelle attaque de la milice CODECO lundi 14 février soir aux villages lacustres de Muvaramu et de Kango dans le territoire de Djugu (Ituri). Des sources locales indiquent que ces hommes armés ont mis le feu à plusieurs habitations de pêcheurs et emporté une importante quantité de poisson. Les rescapés de cette attaque et la population des localités proches ont pris des embarcations pour quitter la zone envahie par ces assaillants. 

Les miliciens de la CODECO, munis de fusils et d’armes blanches, sont partis de leur bastion vers les villages Assada et Alagyi. Ils sont descendus lundi soir jusqu’aux pieds du Mont Bleu, qui longe une dizaine de localités au bord du lac Albert.

Ils ont surpris les pêcheurs qui exerçaient leurs activités de pêche par des tirs nourris d’armes. C’était la débandade totale.

Au village de Muravamu, on a enregistré trois morts, dont un militaire qui s’était détaché de sa position. Dans la localité voisine de Kango, ces miliciens ont tué huit personnes et incendié plusieurs maisons de pêcheurs. Ils se sont livrés au pillage de poissons salés, qui se trouvaient sur les étalages et d’autres stockés dans des maisons.

Les habitants de ces deux villages se sont précipités dans des pirogues de pèche pour échapper aux exactions de ces inciviques. La plupart de ces personnes se sont dirigées vers Tchomia, centre commercial situé à environ 60 kilomètres.

Cette attaque s’est produite après plusieurs mois d’accalmie observée dans ces localités lacustres. Celle-ci avait permis aux nombreux pêcheurs, qui avaient fui notamment vers l’Ouganda, de retourner dans la zone pour vaquer à leurs activités.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner