Kwilu : la police présente 10 présumés criminels urbains à Bandundu


La police nationale congolaise (PNC) a présenté mardi 15 février au gouverneur de la province, dix présumés criminels ou bandits urbains. La cérémonie a eu lieu au commissariat provincial de la police en présence de plusieurs cadres des services de sécurité. 

Selon le commissaire provincial de la police du Kwilu, Kanold Kamana, ces bandits ont été appréhendés lors des opérations des traques des inciviques organisées dans la ville afin de lutter contre la recrudescence de la criminalité signalée ces derniers jours à Bandundu ville.
Pour lui, cette haute criminalité est causée par la libération des certains criminels bénéficiaires de grâce présidentielle. 

Ces dix présumés bandits  présentés mardi au gouverneur de province dont une femme, ont été appréhendés par la police avec notamment des armes blanches, du chanvre, et plusieurs objets volés lors de leurs opérations.

« Les causes nous les savons, il y a eu plusieurs criminels qui ont eu la grâce présidentielle, qui sont sortis et sont dans la ville. Et il y a eu regain de tension, et de la criminalité dans la ville de Bandundu. Non seulement à Bandundu, mais aussi à Kikwit. L’instruction avait été donnée pour que nous puissions redynamiser nos services des patrouilles, de bouclages et autres afin que nous puissions mettre ces bandits kuluna hors d’état de nuire. Les opérations ont déjà commencé », a indiqué le général Kanold Kamana.

Tout en félicitant la police pour le travail abattu, le vice-gouverneur du Kwilu, Félicien kiway, souhaite une audience publique pour ces présumés bandits urbains et leur transfèrement à Kinshasa : 

« Je souhaite que nous puissions voir aussi le procureur, maintenant que les victimes sont là, il a fallu que dans deux jours qu’il ait audience publique. La police peut demander des moyens pour les déférer ailleurs ».  

Félicien Kiway a également invité la population à dénoncer toutes les cachettes de ces présumés bandits afin qu’ils soient mis hors d’état de nuire. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner