Kwilu : 11 personnes tuées par lynchage depuis janvier à Gungu

La société civile du territoire de Gungu a annoncé « qu’au moins onze personnes accusées de sorcellerie ont été tuées depuis le mois de janvier 2022 dans plusieurs secteurs de ce territoire par des jeunes gens qui vengent les membres de leurs familles ».

 Dans une interview, vendredi 18 février à Radio Okapi,  le président de la société civile, Joachim Kusamba a déploré cette situation.

 « Déjà 11 personnes sont tuées depuis le début de cette année dont 9 en janvier et 2 en février courant. Ces personnes, dont 10 de troisième âge sont accusées de sorcellerie par les jeunes gens. Ces derniers les tuent par coups de bâton ou de machette. Le dernier cas est survenu le 15 de ce mois », témoigne le président de la société civile du territoire de Gungu.

 Selon lui, ce phénomène est lié à la criminalité qui sévit dans ce territoire. Il en appelle à la responsabilité des autorités concernées.

Le commandant de la police de Gungu, le colonel José Kaputu, a confirmé les fait : « Ce sont les habitudes, les us et coutumes d’ici. Lorsqu’il y a décès d’un jeune homme ou d’un enfant, on attribue cela à l'oncle. Donc si vous êtes un oncle ici au territoire de Gungu, vous devez faire attention, ne vous approchez même pas du lieu de deuil. Au mois de janvier nous avons déploré 9 cas et maintenant en février nous sommes déjà à deux, je ne sais pas jusqu’à la fin de l’année nous serons à combien ». 

Après leur forfait, les tueurs vont dans d’autres provinces entre autres le Kwango et le Kasaï où ils vont passer quelques mois avant de revenir à Gungu, sans être inquiétés, regrette le président de la société civile de Gungu.

Joachim Kusamba appelle la population surtout les jeunes à bannir le lynchage et à saisir les instances judiciaires en cas de nécessité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner