Massacres de Yumbi : le collectif des avocats des parties civiles exige réparation les préjudices subis par des victimes

Le collectif d’avocats des parties civiles dans le procès des massacres de Yumbi tient à obtenir la réparation des préjudices subis par leurs clients. Il l’a exprimé vendredi 18 février à Radio Okapi, en marge de l’audience à Kinshasa de la Haute cour militaire sur la poursuite de l’instruction dans l’affaire des  massacres de Yumbi en décembre 2018.

 

Maitre Jonas Lingwambi, l’un des membres de ce collectif considère que cette réparation ne peut passer que par la condamnation des prévenus qui comparaissent devant la Haute cour, y compris d’autres personnes dont les noms sont cités et qui sont recherchées par la justice. L’avocat espère qu’ils seront tous entendus par la justice et que cette dernière fera bien son travail.

Les 16 et 17 décembre 2018, des affrontements intercommunautaires ont éclaté à Yumbi, dans la province de Mai-Ndombe, dans l’Ouest de la RDC, et dans plusieurs autres villages des alentours.

Des maisons ont été détruites et des centaines de personnes ont été tuées par balles et à l’arme blanche. Certaines ont été même brûlées, selon l'organisation Human Rights Watch (HRW).

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner