RDC : début du procès des massacres de Yumbi à la prison militaire de Ndolo


Le procès sur les massacres de Yumbi, dans la province de Maï-Ndombe débute mardi 25 mai, à la prison militaire de Ndolo, dans la ville-province de Kinshasa. Ce procès concerne les auteurs présumés des évènements qui se sont déroulés les 16 et 17 décembre 2018, ayant conduit aux violences concernent deux communautés : les Banunu et le Batende. 

Les tensions ont commencé après la mort du chef de Banunu, Mantoma Fédor. Celui-ci est décédé ici à Kinshasa, pendant un séjour privé, le 2 décembre 2018.  

Selon certaines sources, sa mort a provoqué des tensions parce que sa communauté a jugé bon de l’enterrer dans la parcelle familiale, là où fut inhumé son père.  

Ce qui était mal perçu par les Batende. Ils se sont donc opposés à ce type d’enterrement. Entre temps, du côté des Banunu, les préparatifs vont bon train pour l’enterrer sur le site choisi. 

Dans la cité, des rumeurs courent de partout sur des représailles, si jamais telle inhumation devrait avoir lieu. Malgré cela, dans la nuit du 14 au 15 décembre, Mantoma Fédor est inhumé à côté de son père. 

C’est ainsi qu’en date du 16 décembre, un premier assaut va avoir lieu dans la cité de Yumbi. Le jour suivant les villages Nkolo II, Bongende seront attaqués et incendiés. 

Le rapport des Nations unies publié en mars 2019, fait état de 535 morts et plusieurs déplacés, alors que celui du ministère congolais des Droits Humains affirmait, que les autorités politico-administratives de Maï-Ndombe auraient dû prendre des mesures adéquates pour éviter ces évènements. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner