Suppression de la taxe RAM: un parti politique d’opposition extraparlementaire exige la restitution des fonds prélevés

Le Mouvement d’élites pour la démocratie et le vrai changement (MDVC) se dit à moitié satisfait par rapport à la mesure de supression de la perception de la taxe de registre des appareils mobiles (RAM).

Dans une déclaration faite ce dimanche 20 février à Kinshasa, le secrétaire général de ce parti politique d’opposition extraparlementaire, Augustin Bisimwa, a indiqué que son parti exige, la restitution des sommes perçues pour le RAM.

Il rappelle que le MDVC avait déjà saisi le tribunal à cet effet: « Le MDVC réclamait la restitution des fonds retenus illégalement auprès du petit citoyen qui souffre énormément. A partir du moment où la mesure tombe, le MDVC continue à mettre pression jusqu’à ce que l’on arrive à restituer les fonds perçus illégalement. Il vous souviendra que le parlement avait reconnu qu’il s’agissait là d’une escroquerie ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner