RDC : Sama Lukonde recommande la surveillance des impacts de la guerre en Ukraine sur l'économie

Le Premier ministre Sama Lukonde recommande de surveiller de près les effets de la crise en Ukraine sur l'économie congolaise. A ce sujet, il a donné des instructions aux membres du comité de conjoncture économique mercredi 2 mars à Kinshasa.

Le comité a noté que l'impact de la hausse des prix des produits énergétiques était de nature à entraîner des conséquences difficiles pour l'économie congolaise, qui importe l'intégralité de son pétrole. 

Les ministres sectoriels membres du comité de conjoncture ont plus examiné la situation économique internationale et nationale pour la période allant du 9 au 28 février 2022. 

D'après le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, les opérations militaires en Ukraine ont eu un impact sur les marchés internationaux, notamment en ce qui concerne les prix des produits énergétiques, dont le pétrole, les cours de certains métaux précieux, et sur les marchés financiers. 

La mise en place du monitoring devrait permettre à prendre des mesures dans l'urgence pour contrôler l'impact de la hausse. 

Cependant, sur le plan national, indique le ministre, la situation macro-économique demeure stable aussi bien sur le marché des biens et services que sur le marché monétaire. 

Quant aux matières premières, les autres produits miniers, le Congo pourrait bénéficier d'une bonne tenue des cours, y compris dans le contexte actuel de crise en Ukraine, a-t-il poursuivi. 

Le comité de conjoncture assure par ailleurs que les réserves de change de la République démocratique du Congo se portent bien.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner