Ituri : plus de 220 enfants souffrent d’infections respiratoires aiguës à Irumu

Deux cent vingt-quatre cas d’infections respiratoires aigües ont été répertoriés auprès des enfants en janvier 2022 au centre hospitalier d’Aveba, dans la chefferie des Walendu Bindi dans le territoire d'Irumu (Ituri). Selon le médecin directeur de cette institution hospitalière, Dr Semu Sangura, certains parmi eux ont déjà développé l’asthme. 

Il attribue cette situation à la vulnérabilité de la population face aux intempéries. 

La plupart de parents paupérisés par la guerre n’arrivent pas à acheter des habits pour protéger leurs enfants contre le froid. Beaucoup de ménages n'ont pas de couvertures, ajoute Dr Semu Sangura. 

« Les infections respiratoires sont une monnaie courante pour nous. Tellement il fait froid, les enfants ne sont pas bien vêtus dans la soirée et cela peut affecter leurs poumons et thorax et provoquer la pneumonie et l’asthme », indique-t-il. 

Le centre hospitalier d’Aveba ne dispose pas d’appareils respiratoires pour la prise en charge des enfants dont certains sont devenus asthmatiques.  

Il appelle le gouvernement et les humanitaires à venir à sa structure qui bénéficiait de l’appui de certaines organisations internationales. Mais depuis environ un mois, leurs projets ont pris fin. Ce qui risque d'aggraver la situation des enfants dans la zone. 

Le centre hospitalier d’Aveba reçoit chaque mois environ 1 800 malades composés essentiellement des enfants. En janvier dernier, environ 300 cas de paludisme et 224 cas d’infections respiratoires aigües ont été enregistrés chez les enfants dans cette structure sanitaire.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner