Kinshasa : les femmes médecins dénoncent la non-représentativité de la femme à tous les niveaux


Les femmes du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prevention ont profité de la célébration de la journée du 8 mars pour déposer leur mémorandum à leur ministre de tutelle à son cabinet de travail.

Dans ce document, ces femmes se plaignent de la non-représentativité de la femme à tous les niveaux de responsabilité dans toutes les structures sanitaires du pays.

Bien que le Président de la République ait beaucoup insisté sur la prise en compte de la masculinité et féminité dans les administrations respectives, ces femmes disent ne pas comprendre qu’elles soient toujours marginalisées, violentées sous toutes les formes et non considérées malgré leur capacité intellectuelles et managériales avérées.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner