Sud-Kivu : mission sécuritaire du gouvernement provincial, MONUSCO et programme DDRC-S à Uvira


Le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje, le coordonnateur national du programme DDRC-S, Tommy Tambwe, et chef de bureau de la MONUSCO/Sud-Kivu et Maniema, Karna Soro, sont arrivés ce mercredi 9 mars à Uvira (Sud-Kivu).

Le numéro 1 du Sud-Kivu indique qu’il s’agit d’une mission sécuritaire : 

« C’est une mission sécuritaire. Vous êtes au courant aujourd’hui que notre province fait face à la situation sécuritaire difficile. Conformément à la vision du Président de la République - qui nous demandé, à moi-même et au coordonnateur national, de venir tenir une série des réunions ici sur place, pour évaluer la situation sécuritaire, mais surtout aussi échanger avec le voisin, le Burundi - nous aurons donc une réunion aujourd’hui avec les gouverneurs des provinces frontalières du Burundi tout à l’heure. Et puis demain, nous lancerons un atelier qui vise effectivement à concrétiser le programme PDDRCS ». 

D'après lui, il sera question d’échanger, d’implémenter ce projet qui vise la réinsertion socioéconomique des ex-combattants :

" L'activisme des groupes armés se pose avec acuité. Dans cette partie ici de la province. Il est question d’échanger, d’implémenter ce projet qui vise à sensibiliser, désarmer, et réinsérer sur le plan socioéconomique les ex-combattants ; qu’ils quittent les montagnes, qu’ils descendent ici et rejoignent la paix. C’est ce que le peuple du Sud-Kivu veut. Et c’est ça la volonté du Président de la République ».

La délégation prévoit de lancer jeudi deux grands projets de la MONUSCO sur la réduction de violences communautaires à Kiliba. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner