Beni : 7 personnes tuées dans une double attaque des ADF et Maï-Maï à Bashu


Sept personnes ont été tuées à l'arme blanche dont six civils et un milicien Maï-Maï lors d’une double attaque attribuée aux ADF et aux  Maï-Maï dans la nuit de mercredi à ce jeudi 10 mars dans la chefferie de Bashu, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Le chef de la chefferie de Bashu, le Mwami Abdoul Kalemire 3 indique que c'est un bilan provisoire, car des fouilles sont en cours pour retrouver d’éventuels disparus.

Plusieurs autres personnes sont portées disparues, affirme-t-il.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 qui ne confirme pas cette attaque, souligne qu’une attaque attribuée cette fois-là aux Maï-Maï Mazembe a eu lieu sur le site Talihya de la centrale Hydroélectrique de la société Energie du Nord-Kivu. C’est dans la localité Vusokoli toujours dans la chefferie de Bashu. C’est la position FARDC de ce site qui a été attaquée.

A cet effet, un Maï-Maï a été neutralisé, indique le capitaine Anthony Mwalushayi.
Pour sa part, le chargé de la communication de ENK, Philémon Musavuli, qui salue l’action des FARDC, regrette l’attitude de certains jeunes qui cèdent à la manipulation de ceux qu’il appelle les « ennemis du développement ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner