Nord-Kivu : les habitants de Nyamilima inquiets de l’insécurité grandissante dans ce secteur


Les habitants de Nyamilima se disent inquiets de l’insécurité grandissante dans ce secteur du territoire de Rusthuru au Nord-Kivu.
Dans une déclaration faite jeudi 10 mars à Radio Okapi, ils font remarquer que des cas de kidnappings, des tueries « cruelles » et des incursions récurrentes sont enregistrés depuis quelques mois. 

Les cas des kidnappings, des tueries avec cruautés, le paiement obligatoire des taxes illégales pour accéder aux champs et autres activités économiques, restent le lot quotidien des habitants de Nyamilima.  

Ils disent vivre avec la peur au ventre et appellent les autorités à la diligence pour "des actions concrètes" afin de restaurer la sécurité dans ce secteur. 

Selon un habitant du coin qui a requis l'anonymat, cette situation impacte négativement sur la situation socio-économique de tout le territoire : 

« La nuit du 8 mars, les rebelles rwandais des FDLR qui sont basés à Nyamitwitwi ont fait une incursion dans la localité de Nyamilima, quartier Masomo vers quarantaine, Depuis l’instauration de l'état de siège quinze personnes, ont été assassinées par ces mêmes FDLR à Nyamiteitwi, tout autour des champs à Nyamilima ».
L’armée de son côté, par la voix du porte-parole du secteur opérationnel Sokola II, le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko, assure la population, que les autorités compétentes sont au courant de toutes les exactions commises par ces rebelles et autres groupes armés en perte de vitesse : 

« La population doit savoir que ce mal est pris au sérieux par le commandant su secteur opérationel Nord-Kivu Sokola II et que les opérations sont déjà en cours pour redonner à la population des Nyamilima la quiétude tant attendue ». 

Depuis le début de cette année, au moins une trentaine de personnes ont été kidnappées, d’autres tuées et les barrières où ces rebelles imposent des taxes illégales, en toute impunité, se sont multipliées sur les différents axes routiers du territoire de Rutshuru. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner