Nord-Kivu : la société civile alerte sur le délabrement de la route Kiwanja-Nyamilima

Le tronçon routier Kiwanja-Nyamilima-Ishasha dans le groupement Binza dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) est très délabré. La société civile à Nyamilima, qui a alerté samedi 30 janvier sur la situation, demande au gouvernement provincial de réhabiliter ce tronçon long d’une soixantaine de kilomètres à partir de Kiwanja. Ce tronçon est d’une importance capitale car elle relie le poste frontalier d’Ishasha à l’Ouganda.

La société civile locale se dit très préoccupée par l’impraticabilité de ce tronçon, délabré notamment à partir de Kinyandonyi, Kiseguru Kisharo jusqu’à Nyamilima.  Les usagers routiers éprouvent d’énormes difficultés pour atteindre Ishasha, à la frontière congolo-ougandaise. Des accidents sont de plus en plus enregistrés, selon la même source.

Ce tronçon routier, dont la paroisse de Nyamilima supportait jadis les cantonniers commis à son entretien, avait été attribué à un opérateur économique de Goma pour sa maintenance. Mais depuis longtemps, rien n’est fait, déplore la société civile de Nyamilima.  

Et pourtant jadis c’est la paroisse de Nyamilima qui supportait les cantonniers pour son entretien.

Vu son état de délabrement très avancé, cette structure citoyenne demande l’implication du gouvernement provincial du Nord-Kivu afin de prendre des mesures idoines pouvant permettre la réhabilitation de cette route.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner