Sankuru : le député Alexis Luwundji dénonce l’insécurité récurrente

La province du Sankuru, et plus particulièrement la ville de Lodja, vit dans une un climat d’insécurité récurrente, sans que personne n’en parle, a déclaré jeudi 10 mars à Radio Okapi le député national Alexis Luwundji Okitasombo. Il recommande, à travers une lettre adressée au bureau de l’Assemblée nationale, l’envoi sur place d’une commission d’enquête parlementaire. 

« C’est encore une deuxième fois que je saisis le bureau de notre chambre pour solliciter l’envoi d’une enquête parlementaire parce qu’il se passe des exactions, des crimes. C’est depuis longtemps que Lodja est reconnu comme une zone rouge au Sankuru. Et précisément à Lodja ou on tue, on décapite. Maintenant, on prend même des enfants de 5 à 10 ans. On brule les villages, on prend les enfants et on les jette au feu. On viole des femmes. On brule les écoles et même des centres de santé », affirme le député Alexis Luwundji. 

Selon lui, un bon nombre de déplacés sont abandonnés à leur triste sort dans la région. 

Le député Luwundji dit ne pas connaitre  les auteurs de ces exactions. Il recommande la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie du pays et surtout l’envoi d’une commission d’enquête parlementaire. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner