Maniema : la FEC décrète 5 jours de grève à Lubutu


La Fédération des entreprises du Congo (FEC) du territoire de Lubutu (Maniema) a décrété, depuis lundi 14 mars, une grève de 5 jours. Selon le président de cette structure, Safari Bafunyembaka Justin, les opérateurs économiques s’insurgent contre la décision des services de la Direction générale des impôts (DGI) qui leur exige l'impôt professionnel et exceptionnel sur la rémunération pour le travailleur et pour le patron. 

Le président de la FEC/Lubutu indique que contrairement aux autres territoires de la province du Maniema, le service de la DGI basé à Lubutu demande aux opérateurs économiques une somme de 31 500 francs (15.75 USD) d’IPR, plus les frais de dépôt M-Pesa alors que dans les autres territoires le montant varie entre 8 000 à 1 0000 francs (4 à 5 USD) pour le même impôt. 

En plus du paiement de cette somme, aucun opérateur économique ne reçoit le bordereau de versement de la banque comme preuve de paiement.  

L'administrateur du territoire de Lubutu, Ateka Ntumba demande l'implication des autorités pour apaiser les deux parties, car c'est la population qui souffre. 

« A ce jour, c'est la paralysie totale des activités commerciales : boutiques et magasins sont fermés », regrette Ateka Ntumba. 

Radio Okapi a tenté en vain d’avoir la réaction des responsables de la DGI. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner