Ituri : 12 morts dans une nouvelle attaque de la CODECO au site de déplacés de Gokpa 2

Le groupe armé CODECO a attaqué samedi 19 mars un site spontané qui hébergeait environ 1500 déplacés au village Gokpa 2 dans la chefferie de Ndo Okebu dans le territoire de Djugu (Ituri). Le chef de cette entité coutumière avance un bilan de 12 morts dont deux enfants et quatre femmes.

Ces assaillants de la CODECO munis d’armes blanches se sont introduits vers 4 h du matin au site de déplacés de Gokpa 2 situé à environ 70 km au Nord de Bunia dans le territoire de Djugu.

Ils se sont mis à découper à la machette la population, affirme le chef de Ndo Okebo. Les cris de premières victimes ont réveillé d’autres déplacés de leur sommeil. Ils couraient dans tous les sens pour tenter de se mettre à l’ abri.

Tout le site a été aussitôt vidé de ses occupants qui ont trouvé refuge dans les entités voisines : Mambisa et Mayalibo.

Les chefs coutumiers locaux fustigent l’absence des services de sécurité. Ils disent avoir déjà alerté plusieurs fois les autorités militaires pour déployer les FARDC dans cette zone mais sans succès.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo indique que ce milieu est inaccessible. Il faut d’abord désenclaver la région avant de lancer les opérations militaires.

Environ 60 autres déplacés ont été tués le 1er février au site de la plaine de Savo dans le territoire de Djugu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner