Pollution des rivières Kasaï et Tshikapa : les victimes réclament justice et réparation


Les victimes de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa réclament justice et réparation. Elles l’ont fait savoir à travers leur conseil au cours de l’audience organisée lundi 21 mars au Tribunal de Grande Instance (TGI)/Tshikapa). 

La partie angolaise n’a pas été représentée à cette audience et l’affaire a été prise en délibérée par le tribunal avant que le jugement ne soit rendu. 

Dans cette affaire, la partie civile accuse la société angolaise de traitement du diamant « CATOCA Mining » d’avoir pollué ces eaux qui ont fait plus de 7 000 victimes au Kasaï. 

Au début du mois d’août 2021, les populations du Kasaï ont vécu une catastrophe liée à la pollution des eaux, situation née des activités minières exercées en Angola. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner