RDC : le ministre de l’Economie déchu

Le ministre de l’Economie, Jean-Marie Kalumba, est destitué de ses fonctions. 368 députés nationaux ont pris part au vote de la motion de sa déchéance, mercredi 30 mars à l’Assemblée nationale. 277 ont voté pour la motion, 79 ont voté contre la motion et 12 abstentions. Il est reproché à Jean-Marie Kalumba la montée vertigineuse des prix des biens et services sur le marché. 

Dans cet extrait sonore, suivez le son de Christophe Mboso, président de l'Assemblée nationale, qui parle du résultat de vote:

/sites/default/files/2022-03/web-kalumba_2.mp3

A Kinshasa par exemple, les prix des denrées alimentaires sont en hausse. Un bidon d’huile de palme de 25 litres qui coûtait 45 000 Fc (22,5 USD) revient actuellement à 52 000 Fc (26 USD). Un sac de braise qui se vendait à 23 000 Fc (11,5 USD) s’achète présentement à 32 000 Fc (16 USD).

Celui des cossettes de manioc est passé de 70 000 (35 USD) à 120 000 Fc (60 USD). Une rame de chinchards 20+ est passé de 51 000 (25,5 USD) à 58 300 Fc (27 USD) au marché Gambela.

Les prix augmentent alors que le taux du dollar reste inchangé. Cette augmentation frôle, selon l’auteur de la motion, le député national Crispin Mbindule, les 50% dans certaines provinces.

Il reproche aussi au ministre de l’Économie l’opacité dans la gestion de près de six millions USD du gouvernement pour l’achat des chinchards en Namibie. Des poissons qui devraient permettre à l’État de maitriser le prix sur le marché.

Déroulement du vote 

L’examen de la motion de défiance a, tout d’abord, été heurtée par la lettre du ministre de l’Economie qui a saisi le président de l’Assemblée nationale et la Cour de cassation pour dénoncer un faux en écriture. 

Soutenant la démarche du ministre, le député Maisha a, par motion préjudicielle, solliciter un sursis de l’examen de la motion de défiance en attendant le prononcé de la Cour de cassation. 

Déterminée à en découdre avec le ministre Jean-Marie Kalumba, l’Assemblée plénière a rejeté cette motion préjudicielle et a procédé à l’examen de la motion de défiance. 

Le député Crispin Mbindule, porteur de la motion a exigé la déchéance du ministre Kalumba à qui il reproche notamment la hausse des prix sur le marché. 

En réaction, le ministre de l’Économie a justifié la hausse de prix sur le marché notamment par la crise en Ukraine. Arguments non convaincants pour les députés qui ont voté pour la motion. 

Sur pied de l’article 147 de la Constitution, le ministre Jean-Marie Kalumba est donc déchu et doit démissionner dans les 24 heures. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner