Butembo : des journalistes sont formés à la mobilisation communautaire sur la vaccination contre la COVID-19

Des journalistes des radios communautaires de la région de Butembo-Lubero ont été formés sur le renforcement de la mobilisation communautaire autour de la vaccination contre la COVID-19. Cette formation a été organisée par le Réseau des médias pour le développement (REMED) au Nord-Kivu.

Cette formation vise à dissiper la rumeur sur le vaccin contre cette maladie, en outillant les journalistes sur la manière de concevoir des messages de sensibilisation à l’adhésion à la vaccination contre la COVID-19.

D’après Robert Kahumula, chargé de suivi et évaluation au sein du REMED Nord Kivu, des rumeurs autour du vaccin contre cette maladie ont réduit la mobilisation de la communauté à se faire vacciner.

« C’est question d’identifier les rumeurs, tout ce qui a comme désinformation autour de la vaccination contre COVID et ensemble avec les animateurs communautaires on essaie de rédiger des messages adaptés à ces rumeurs la pour essayer de les dissiper», a-t-il expliqué.

Les participants ont salué cette initiative.

Jonas Kitambale, journaliste à la Radio Communautaire de Lubero(RCL) à Kirumba, rapporte que de nombreux habitants du territoire de Lubero hésitent à se faire vacciner sous prétexte que le vaccin tue ou rend stérile :

« Il y a par exemple ceux-là qui pensent que la vaccination viendrait pour éradiquer (exterminer) une catégorie des personnes, par exemple les personnes les plus âgées, les gens qui pensent que c’est une maladie des démons, des gens qui pensent que la vaccination contre le coronavirus peut rendre stérile les femmes ou les hommes, il y a plusieurs avis qui circulent».

Cette formation des journalistes s’est faite en partenariat avec l’ONG internationale MEDAIR qui œuvre dans le secteur de la santé.

D’après le médecin responsable du programme élargi de vaccination dans le Grand Nord de la province du Nord-Kivu, Docteur Bernardin Siviholya, depuis le début de la vaccination contre la COVID 19, seules dix-neuf mille quatre-vingt personnes ont été vaccinées dans les 17 zones de santé qui couvrent les villes de Butembo et Beni ainsi que les territoires de Beni et Lubero.

Docteur Bernardin Siviholya a indiqué que la zone de santé de Lubero occupe la 1ere place avec deux mille quatre cents dix-huit vaccinés et la zone de santé de Vuhovi à la dernière place avec quatre cent soixante-sept vaccinés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner