Kwilu : la société civile se réjouit de l’installation d’une permanence du parquet à Kilembe

La societe civile de Gungu se réjouit de l’installation depuis plus d’une semaine d’une permanence du parquet près le tribunal de paix de Gungu au secteur de Kilembe dans la province de Kwilu. Dans une déclaration, vendredi 8 avril à Radio Okapi, le président de cette structure, Joachim Kusamba a estimé que l’existence de ce parquet secondaire va contribuer à réduire le taux de vindicte populaire.

Le procureur général du parquet près la cour d’appel du Kwilu, Bernardin Nyami a installé, le 31 mars dernier, une permanence du parquet près le tribunal de paix de Gungu à Kilembe, chef-lieu du secteur portant le même nom, située à plus de 150 kilomètres de la cité de Gungu. L’objectif, selon lui, est de rapprocher les populations, les plus éloignées des instances judiciaires.

Ce parquet secondaire va couvrir quatre secteurs dont Ngudi, Kilembe,  Khondo et une partie de Lozo.

Pour la société civile de Gungu, la présence de cette permanence du parquet va réduire aussi le taux élevé de vindicte populaire qui règne dans cette zone, faute d’une instance judiciaire proche. 

Le président de cette structure, Joachim Kusamba, salue cette initiative et pense que les populations vont recourir à ce parquet secondaire au lieu d’appliquer la vindicte populaire.  

« Nous avons toujours plaidé pour que ces coins du territoire de Gungu puissent être couverts par une justice, ces coins les plus éloignés où il y a plus des cas de vindicte populaire. Maintenant on a ouvert une permanence du parquet près le tribunal de paix de Gungu. Absolument ça va jouer un rôle très important puisque ces gens-là, pourquoi ils recourent à la vindicte populaire ? C’est parce que la justice était tellement éloignée. Mais nous pensons que la présence de cette permanence c’est une décentralisation judiciaire que nous saluons, c’est une justice de proximité pour que les populations les plus éloignées du chef-lieu du territoire puissent recourir à cette justice-là. Nous sommes très contents de ça, c’est déjà un pas », a expliqué le président de la société civile de Gungu.

Par ailleurs, il sollicite que cette initiative d'ouverture de parquet secondaire puisse s'étendre à d’autres secteurs éloignés  des instances judiciaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner