Kongo-Central : sit-in des femmes de Boma contre les propos « injurieux » d’un député national

 

Des femmes et des jeunes filles des différentes associations feminines de Boma (Kongo-Central), exigent au député national Adrien Poba, élu de cette entité, de demander pardon à la communauté féminine pour ses propos qu'elles jugent " injurieux" à l'encontre de la maire de Boma. Leur déclaration a été faite à l'issue d'un sit-in, samedi 09 avril devant la mairie de Boma.

Ces femmes ont déclaré protester contre les propos « dégradants, injurieux et humiliants », que le député Adrien Poba a,selon elles,  tenu à l'endroit de Marie Josée Niongo Nsuami, maire de Boma, le 29 mars dernier sur les antennes de sa chaîne de télévision. Pour ces femmes, ces propos touchent non seulement à la maire mais aussi à toutes les femmes.

Dans leur mémorandum, elles, indiquent que "les propos de ce député national méconnaissent tous les efforts consentis par la femme pour relever le défi quotidien, et violent les dispositions qui garantissent les droits des femmes". Willemine Biyoko de l’Association des femmes médecins œuvrant au Congo (AFEMOCO) a lu ce mémorandum:

« Nous, femmes et jeunes filles, leaders de la ville de Boma, avons suivi avec indignation, les propos tenus par Adrien Poba. Des propos de nature à vilipender et à diviser la communauté féminine de Boma en général et à déshonorer, à dénigrer notre consœur Marie-Josée Niongo Nsuami, maire de la ville et représentante du Chef de l’Etat. Des propos méconnaissant tous les efforts consentis par la femme pour lever le défi quotidien. Ils constituent l’outrage à l’autorité et l’invitation à la haine. Pourtant, la charte africaine des droits de l’homme et du peuple, reconnait que la femme a le droit au respect des avis et à l’intégrité physique et morale de sa personne. En agissant ainsi, le député Adrien Poba a violé la loi numéro 13/03 portant modalités d’application des droits de la femme et de la parité ».

Contacté par Radio Okapi, l'élu de la ville de Boma Adrien Poba déplore de son côté ce qu’il qualifie "d'instrumentation dont sont victimes ce groupe de femmes de Boma de la part de l'autorité urbaine". Il souligne qu'il a beaucoup d'égards envers la femme. Pour Adrien Poba, son passage sur les ondes était pour dénoncer la gestion, selon lui, « calamiteuse » de Boma durant  13 ans par la   maire Marie-Josée Niongo Nsuami.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner