RDC : l'ACAJ demande aux Etats membres de la CAE de neutraliser les membres de M23

L'Association congolaise pour le droit à la justice (ACAJ) demande aux États membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) dont le Rwanda de neutraliser les membres de Mouvement du 23 mars (M23) et de livrer à la République démocratique du Congo (RDC) ceux qui portent la responsabilité de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.  

Le message est contenu dans un communiqué de presse publié sur le compte Twitter de cette ONG le lundi 11 avril. 

Dans ce communiqué, l'ACAJ signale que le M23 s'est organisé, réarmé et a lancé plusieurs attaques contre des populations, des FARDC et de gardes-parc de Virunga avant de conquérir des localités sur la route Bunagana et Rutshuru. Selon cette ONG, plusieurs sources fiables confirment que l'aile dure du M23 que dirige l'ex colonel Makenga Sultani et responsable de ces attaques dans le territoire de Rutshuru, bénéficierait du soutien du Rwanda. 

Les rebelles du M23 annoncent se retirer de nombreuses localités du territoire de Rutshuru conquises. Dans son communiqué du dimanche 10 avril, le mouvement rebelle explique cet acte par le vœu de voir un dialogue «franc et fructueux» ouvert avec Kinshasa. 

Les 28 et 29 mars, les rebelles du M23 avaient attaqué les positions de l’armée, notamment à Runyoni et Tchanzu. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner