Equateur : retour au calme à Mbandaka, après des affrontements entre étudiants et policiers

Une accalmie s’observe depuis mercredi 13 avril dans la matinée sur toute la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur. Des boutiques et magasins ont ouvert, particulièrement au grand Marché de Mbandaka II et au marché de Mbandaka III. 

La veille, les étudiants qui manifestaient pour réclamer la baisse des frais académiques avaient vandalisé le sous-commissariat de la Police nationale congolaise (PNC). 

Par ailleurs, les fortes de l’Université de Mbandaka et de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) sont restées fermées. Toutes les activités académiques sont suspendues. Même situation à l’ISDR et à l'ISTM/Mbandaka. 

Ces établissements ont fermé leur entrée principale jusqu’à nouvel ordre, soit affiché un communiqué annonçant la reprise ultérieurement. 

Cependant, la confusion règne encore sur l’ppartenance du présumé étudiant abattu mardi dernier par la police. Selon le recteur de l’UNIMNA, l'étudiant était de l’ISTM. Mais le directeur général de l’ISTM affirme que la victime ne figurait pas parmi ses étudiants. 

Un étudiant et un commandant de la Police nationale congolaise (PNC) sont morts mardi 12 avril à la suite des échauffourées qui ont opposé les étudiants de l’Université de Mbandaka aux policiers. Les manifestants venus de plusieurs établissements universitaires revendiquaient la baisse des frais académiques. 

Des témoins affirment que l’étudiant tué à Mbandaka III a été abattu à bout portant par un policier d’unité mobile d’intervention de la ville de Mbandaka.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner