Beni : 10 blessés dans l’altercation entre la police et les élèves de l’Institut Bungulu

Dix personnes ont été blessées parmi lesquels cinq élèves et cinq policiers lors des échauffourées survenues dans la matinée de lundi 22 novembre, à l’Institut Bungulu de Beni, dans la province du Nord-Kivu. 

 La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les élèves qui manifestaient contre un « officier des FARDC qui était venu dans leur établissement scolaire pour récupérer le téléphone de son enfant, saisi par la direction ». 

 Pendant que cet officier intimidait le chargé de discipline pour que le téléphone de son enfant lui soit rendu, des élèves sont venus à la rescousse de leur responsable, selon les témoignages. Les enfants en colère ont demandé à cet officier de quitter leur enceinte. 

 La tension est montée d’un cran, à l’arrivée de l’intervention de la police sur le lieu. 

 Un jet de projectiles s’en est suivi. Ce qui a occasionnée des blessées a indiqué, le chargé de communication de la police dans la ville de Beni : 

 « Les élèves de cette école ont troublé l’ordre public. Nous sommes allés, ils ont aussi jeté des pierres sur nous, certains de nos policiers ont été blessés par ces jets des projectiles, notamment le commandant ville lui-même qui est victime de ces jets des projectiles. Il y a aussi quelques élèves qui sont tomés faute de la pression de gaz lacrymogènes, maintenant on les a tous admis à l’hôpital, au centre médical de la police. Quand on s’attaque à son école, c’est comme un père qui s’attaque à sa famille. Et donc, ces élèves doivent comprendre qu’ils sont en train de chercher la vie, parce que quand on étudie on cherche sa vie. Et quand on s’attaque maintenant à son établissement ce n’est pas bon. Et donc, nous on était là, on a limité les dégâts », a indiqué Nasson Murara.  

 Malgré la forte mobilisation des élèves, la police a réussi à remettre de l’ordre quelques heures après les échauffourées. 

 L’auditorat militaire a interpellé l’officier militaire qui a occasionné ce désordre. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner