Adhésion de la RDC à l’EAC : Nouvel élan désapprouve, UDPS approuve

L’adhésion de la RDC à la communauté Est africaine ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique congolaise. Si les uns saluent cette démarche, les autres la désapprouvent. C’est le cas du parti Nouvel Elan de l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito. Le porte-parole de ce parti, membre de LAMUKA, Albert Mukulubundu, a indiqué, mercredi 13 avril, que l’adhésion de la RDC à cette organisation frise la trahison. Une position que rejette , le député UDPS Ntumba Tshiabola Bintu. 

« Adhérer à une organisation sous régionale composée essentiellement des Etat qui agressent, pillent et tuent nos compatriotes de l’Est. Cette démarche frise la trahison face à la résistance de notre peuple », a souligné Albert Mukulubundu, chargé des affaires extérieures et porte-parole de Nouvel Elan. 

Il encourage ainsi les parlementaires à boycotter la ratification de l’adhésion de la RDC à cette organisation sous régionale. 

Albert Mukulubundu craint que cette initiative déclenche le processus de la balkanisation du pays et sacrifie l’avenir de la jeunesse congolaise après plusieurs années de résistance. 

Pour le porte-parole de Nouvel Elan, le Congo, devra d’abord construire un Etat, favoriser l’intégration économique entre ses provinces, se doter d’une véritable arme capable de défendre ses frontières, de sécuriser ses populations et leurs biens. 

« Nous devons régler les différends qui nous opposent à ces Etats agresseurs de l’Est avant d’envisager une intégration dans une organisation de cette nature », a ajouté Albert Mukulubundu. 

De son côté, le député Ntumba Tshiabola Bintu estime par contre que cette l’adhésion de la RDC à l’EAC présente plutôt beaucoup d’avantages. 

Ce cadre de l’UDPS est d’avis que cette initiative permettra à la RDC d’entretenir des relations harmonieuses avec ses voisins. 

« Cela va faciliter les échanges commerciaux, la libre circulation des personnes, la construction des infrastructures pour permettre une intégration régionale. Cela n’exclut pas que la RDC développe ses propres infrastructures à l’interne », croit Ntumba Tshiabola Bintu.  

Cet élu souhaite par ailleurs que la RDC soit membre de plusieurs organisations régionales et internationales, en harmonisant les relations avec ses voisins. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner