Ituri : 11 combattants de la CODECO tués dans les combats contre l'armée à Ala

 

De violents combats ont opposé le mercredi 13 avril, les FARDC à deux factions coalisées de la CODECO à Ala. C'est un village situé à environ 100 kilomètres au Nord de Bunia dans le territoire de Djugu (Ituri).  

Le bilan provisoire est de 11 assaillants tués et quatre autres blessés, précisent des sources de sécurité.  

Des miliciens des factions ARDPC et URDPC de la CODECO venus d’au moins cinq positions ont lancé l’assaut sur la position des FARDC à Ala.  

Ces combattants de la coalition voulaient reprendre Ala, pourtant perdue face aux FARDC, la semaine dernière.
 

 Le village Ala abrite un grand marché de vivres dans la région. Ces miliciens percevaient des taxes pour leur survie, renseignent des sources de sécurité.  

Dans leur tentative de reprendre Ala le mercredi, les combattants des factions ARDPC et URDPC de la CODECO ont tout simplement été repoussés par les FARDC et  se sont dispersés dans la zone. 

Les affrontements qui ont commencé à trois heures du matin se sont poursuivis pendant toute la journée de mercredi.  

Hormis les 11 combattants tués,  quatre autres ont été grièvement blessés, affirment des sources militaires et de sécurité.  

Pendant leur fuite, ces miliciens ont tenté de faire incursion la nuit de mercredi 13 à ce jeudi 14 avril dans les sites de déplacés de Djaiba et de Bayoo dans le territoire de Djugu. Là également, l'armée est intervenue et les a repoussés, renseignent les mêmes sources qui notent qu'une accalmie s’observe dans la région.  

Le trafic sur le tronçon Bunia-Mahagi n’est pas perturbé. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner