Ituri : 85 personnes tuées en 10 jours lors des incursions des rebelles (CRDH)

Quatre-vingt-cinq personnes ont été tuées en l’espace de dix jours dans les différentes incursions des rebelles précisément dans les chefferies de Walese Vonkutu et Basili, au sud du territoire d’Irumu (Ituri). 

 En plus de ce bilan, cent véhicules ont disparu, une dizaine de motos et de véhicules incendiés, sur la route nationale numéro 4 (RN4). 

 C’est précisément dans les chefferies de Walese Vonkutu et Basili, au sud du territoire d’Irumu (Ituri). 

Ces chiffres sont contenus dans un rapport sécuritaire publié le week-end dernier par l’Organisation de défense des droits humains Convention pour le respect des droits humains (CRDH). 

 La plupart des cas ont été commis par rebelles ADF. 

 Dans ce document la CRDH revient notamment sur la récente attaque des présumés ADF, le samedi 16 avril, du village d’Otomabere, précisément à Apamayaya où quatre civils ont été tués et leurs biens pillés. 

 Cette structure parle d’une montée sensible, ces derniers jours, de l’activisme des ADF sur les axes Komanda-Mambasa et Komanda-Luna, et caractérisé par des tueries des civils et incendies des maisons et engins roulants. 

 Pour cette organisation, la crainte est de voir ces ADF progresser vers Kisangani en passant par la forêt de Mambasa, s’ils ne sont pas arrêtés dans leur progression par l’armée. 

À la suite de ce tableau sécuritaire sombre, la CRDH demande la démission du ministre de la Défense et anciens combattants qui, selon elle, a montré ses limites dans la gestion sécuritaire de cette région meurtrie depuis plusieurs mois. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner