RDC : le sommet de Nairobi décide d'un « dialogue consultatif » entre Félix Tshisekedi et les rebelles


Le sommet des Chefs d’Etat à Nairobi a convenu qu'un processus politique soit lancé sous la direction du Président Uhuru Kenyatta du Kenya pour faciliter les consultations à entreprendre entre le gouvernement congolais et les groupes armés locaux en RDC.

Selon le communiqué final publié ce jeudi 21 avril, le sommet a rappelé qu'un dialogue consultatif entre le Président de la RDC et les représentants des groupes armés locaux en RDC doit avoir lieu dans les meilleurs délais.

Les dirigeants présents à Nairobi se sont convenu du lancement d’un processus politique censé faciliter les consultations à entreprendre entre la RDC et les groupes armés locaux qui écument l’Est du pays.

Ce processus sera particulièrement suivi par Uhuru Kenyatta, président du Kenya, indique le communiqué final.  

Tous les groupes armés en RDC sont appelés à participer inconditionnellement au processus politique "de règlement de leurs doléances".

Félix Tshisekedi a été d’ailleurs invité à convoquer une réunion consultative le 22 avril.

Une force régionale

D’un côté, le sommet de Nairobi a prôné le dialogue. De l’autre, il décidé de la mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives, qui doit être opérationnelle immédiatement sous la direction de la RDC.

Ce sommet tenu ce jeudi à Nairobi a réuni les Chefs d’Etat et de gouvernement du Kenya, de l'Ouganda, du Rwanda, de la RDC et du Burundi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner