Kasaï-Central : la LIZADEEL alerte sur les enlèvements d’enfants à Kananga


La Ligue de la zone Afrique pour les droits des enfants et élèves (LIZADEEL) a alerté jeudi 21 avril sur le retour du phénomène d’enlèvements d’enfants à Kananga.
En l’espace de deux semaines, deux cas ont été documentés, dont un enfant enlevé dimanche 17 avril devant une église et amené vers une destination inconnue.

Le coordonnateur de la LIZADEEL, Jean-Malhis Lungala s’inquiète et appelle les parents à prendre des mesures qui conviennent pour protéger leurs enfants :

« Nous avons observé une situation inquiétante dans le sens qu’il y a deux semaines, un enfant a été enlevé par un inconnu au sortir de l’église avec sa grande sœur. Dieu merci, l’enfant a été retrouvé abandonné quelque part au niveau de Kamulumba dans la ville de Kananga. Mais ce qui est encore plus grave, c'est que le dimanche passé, toujours au sortir d’une église, le même mode opératoire a été observé. Un inconnu est venu avec sa moto a enlevé un enfant plus ou moins de 6 ans, profitant de la distraction de sa mère. La maman s'est rendue compte après que l’enfant soit amené par le bourreau ».

Jean-Malhis Lungala demande par la même occasion aux autorités, de renforcer les mesures pour décourager ce phénomène et arrêter les personnes qui commettent ces actes d’enlèvements d’enfants sur la ville :

« Nous la LIZADEEL, nous ne pouvons pas rester distrait, nous avons décidé d’alerter les autorités pour qu’elles mettent les batteries en marche pour sécuriser les personnes, surtout les enfants qui sont dans la catégorie de vulnérables. Que les parents veillent aussi à l’encadrement des enfants sur n’importe quel chemin». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner