Beni : vive tension après l’assassinat d’un vendeur des cartes prépayées

Une vive tension a été observée, ce vendredi 22 avril, à Beni, après que des bandits armés ont abattu un vendeur des cartes prépayées.

Des jeunes en colère ont barricadé la voie principale, menant à l’aéroport de Mavivi.

Selon des témoins, la victime rentrait chez lui, quand il a croisé sur son chemin ses bourreaux qui lui ont logé une balle dans la poitrine et il est mort sur le champ.

La même source ajoute que ces hommes armés ont emporté tous les biens qu’il détenait y compris son sac d’argent.

Informée de cette situation, la police qui est intervenue a fait face à la résistance des jeunes, indique le porte-parole de la police nationale.

Plusieurs coups de feu ont été tirés en l’air pour disperser ces jeunes et dégager la voie publique.

Ce matin, un calme apparent est revenu dans le quartier et la police annonce l’ouverture d’une enquête pour retrouver les auteurs de cet acte odieux.

En janvier dernier, des jeunes de Beni avaient également manifesté contre l’assassinat de deux civils.

Des sources sécuritaires rapportaient que deux hommes armés habillés en tenue militaire avaient tiré sur une femme et ses deux enfants.

La dame était morte sur le champ alors que l’un de ses enfants, grièvement blessé, avait succombé de ses blessures à l’Hôpital général de référence d’Oicha.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner