Plus de 10 déplacés décédés sur environ 1500 recensés en deux semaines à Mambasa

Plus de dix déplacés ont trouvé la mort, en deux semaines, sur environ 1500 ayant fui les récentes attaques des ADF, en territoire de Mambasa, en Ituri.

Selon la Nouvelle société civile locale, les personnes de troisième âge et les enfants figurent majoritairement parmi ces victimes.

La même source renseigne que ces déplacés sont sans abris et ils n’ont ni nourritures, ni soins médicaux.

Le coordonnateur de la Nouvelle société civile de Mambasa affirme que d’autres déplacés continuent d’affluer dans cette zone.

John Vuleverio demande aux humanitaires et au gouvernement congolais d’intervenir de toute urgence pour préserver ces vies humaines en danger.

« Si rien n’est fait, tous ces cas qui sont en train d’être enregistrés seront multipliés. Si les humanitaires peuvent être diligents et essayer d’assister ces gens qui ne savent plus comment vivre, le plus rapidement possible, ça serait une bonne chose », a-t-il prévenu.  

Des sources sur place affirment qu’une délégation humanitaire venue de Bunia aurait tenu jeudi dernier une réunion d’évaluation multisectorielle sur la situation des déplacés de Mambasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner