Beni : activités normales malgré l’appel à la ville morte

 

Les activités ont tourné normalement ce lundi 25 avril dans la ville et le territoire de Beni (Nord-Kivu), malgré le mot d’ordre de deux journées villes mortes lancé par certains groupes de pression et mouvements citoyens. Cependant, des manifestants ont tenté de barricader la route Beni-Oicha.  

Les boutiques, magasins et marchés ont fonctionné normalement.  

Cependant, une forte présence de l’armée et de la police était visible à travers plusieurs endroits chauds de la ville.  

Déjà dimanche 24 avril, la coordination urbaine de la société civile de la ville de Beni affirmait ne pas être associée à l’appel de deux journées villes mortes lancées par certains groupes de pression et mouvements citoyens pour lundi et mardi 25 et 26 avril.  

« Nous, comme nous sommes une coordination qui demande que toutes les actions soient coordonnées, nous pensons que la coordination de la société civile n’a pas été associée à cette démarche, même si nous sommes en train d’observer des limites dans la façon dont l’état de siège est en train d’évoluer. C’est vrai qu’il y a des limites, tout le monde le voit. Et récemment même les députés l’ont effectivement constaté », affirmé Pepin Paluku Kavota, président de cette structure citoyenne à Beni.  

Par conséquent, il a invité la population de la ville de Beni à vaquer normalement à ses occupations :

« Nous demandons à la population de vaquer à leur préoccupation mais aussi qu’ils attendent le mot d’ordre coordonné de toutes les composantes de la société civile qui donneront dans une assemblée une position pour des journées soit de prières comme nous l’avons fait la fois dernière. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner