Mbandaka : l’ISTM prend des mesures en vue de sécuriser ses étudiants contre la nouvelle épidémie d’Ebola

L’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM) a pris des mesures, dont la vaccination, pour sécuriser ses étudiants et limiter la propagation d’Ebola, 48 heures après la déclaration de l’épidémie à Mbandaka par le gouvernement central. 

Le premier cas confirmé et décédé était l’étudiant Yange Bononga, inscrit en 3ème graduat Nutrition, pour l’année académique 2021-2022. 

Ainsi le comité de gestion réuni le lundi 25 avril a demandé la coopération des étudiants et l’appui des services compétents. 

Parmi ces mesures prises, il y a la sensibilisation des étudiants sur l’existence de la maladie, le respect des gestes barrières et l’obligation de se présenter gratuitement à l’hôpital en cas de maladie. 

Outre l’installation des lave-mains devant les coins stratégiques de l’institut, le comité a aussi demandé la vaccination de toute la communauté de l’ISTM, particulièrement les étudiants du 3e graduat Nutrition.    

Par ailleurs, l’ISTM a lancé un appel aux services de santé publique et aux humanitaires, afin d’aider à renforcer ses capacités en information et en matériels de protection. Ainsi, il est prévu cette semaine une conférence-débat sur la résurgence de la maladie à virus Ebola à l’Equateur. 

Toutes ces mesures sont prises, poursuit le comité de gestion, suivant les instructions du ministre de tutelle, pour contribuer à freiner l’épidémie.  

Certains étudiants ont malheureusement été en contact avec la victime pendant ses moments ultimes. 

Le comité de gestion a précisé cependant que la victime aurait contracté la maladie pendant son voyage retour des vacances de Boende, dont il est originaire. 

Quoiqu’arrivé probablement le 10 avril à Mbandaka, il a été directement admis dans des centres de santé sans fréquenter l’institut. Ce, jusqu’à son hospitalisation à l’hôpital général de référence de Wangata, puis au centre de traitement d’Ebola, où il a rendu l’âme. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner