Butembo : une centaine d’étudiants informés sur le danger de la fistule obstétricale


Une centaine d’étudiants des institutions d’enseignement supérieur et universitaire de Butembo (Nord-Kivu) ont été informés, samedi 7 mai, sur le danger de la fistule obstétricale.

Cette activité a été organisé par le forum Inter science, en collaboration avec la Fondation fistule program (FISPRO) en marge de la journée mondiale de cette maladie, célébrée chaque le 23 mai.

 A travers ce forum, les organisateurs disent vouloir lutter contre la fistule obstétricale, en outillant les d’étudiants des sciences médicales sur les notions de base y relative.

L’un des orateurs de cette rencontre, Dr Baraka Munyanderu a conseillé aux femmes l’usage du partogramme pour minimiser les risques de fistule lors de l’accouchement :

« Pour mettre en évidence le cas en risque et indiquer le mode d’accouchement approprie afin de minimiser les complications. L’usage du partogramme. Ce dernier est un instrument nécessaire pour la surveillance du travail afin de déceler un problème pendant le travail et de décider soit de l’accouchement par césarienne ou par voie basse c’est-à-dire l’accouchement eutocique ».

Il a également appelé à la pose de la sonde vésicale lorsqu’il y a déjà traumatisme ou problème au niveau de la vessie lors du travail prolongé.

« Il est conseillé de laisser la sonde en place pendant au moins 14 jours afin de soigner la dame et de diminuer le risque de fistule à ce niveau », a ajouté Dr Baraka Munyanderu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner