Nord-Kivu : les FARDC quittent leurs positions à Ikobo


Une panique générale est signalée, ce vendredi 20 mai dans au moins quatre villages du groupement Ikobo, dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu).

D’après un notable local, John Muhindo Muhemeri, mouvement de retrait des militaires est observé depuis 4 heures (2h TU), ce vendredi. Ils quittent les villages Bukumbirwa, Kanune, Rusamambu notamment. Cette tendance est aussi observée à Buleusa. Cette information est confirmée par le chef de groupement d'Ikobo et un député provincial de Walikale.

Selon ce notable, les militaires auraient reçu l’ordre de rejoindre leur régiment basé à Bambu, dans le territoire de Rutshuru. Muhindo Muhemeri dit craindre la réoccupation de ces villages par les groupes armés, qui risquent de s’affronter pour en avoir le contrôle.

Le porte-parole de Sokola 2, colonel Guillaume Njike, confirme la relève des militaires dans la zone. Mais il n’évoque pas les raisons de ce départ. Il demande toutefois à la population locale de ne pas s’inquiéter.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner