RDC : suspension de la grève des enseignants des écoles primaires du secteur public

La grève des enseignants des écoles primaires publiques est suspendue dès ce lundi 23 mai. La décision a été prise ce week end à l’issue de l’assemblée générale des membres du syndicat des enseignants des écoles primaires publiques du Congo (SYNEEPP), après trois semaines sans cours.

Selon le syndicat, la reprise a été décidée pour essayer de sauver l’année scolaire en cours et accorder un peu de temps au gouvernement à réaliser ses promesses faites lors de la rencontre le 18 mai dernier à Kinshasa, entre le comité national de ce syndicat et les autorités de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

« Après la dernière rencontre avec les autorités de l’EPST, il a été convenu ce qui suit : la paie de 70.253 (septante mille deux cents cinquante-trois) camarades Nouvelles unités, dès ce mois de mai, uniformiser la prime de gratuite à la hauteur de 200. 000 francs congolais à partir du mois de juillet 2022, octroyer les 2e et 3e paliers de l’enveloppe salariale des enseignants avant la clôture de l’année scolaire 2021 – 2022 », a rappelé le secrétaire national syndicat des enseignants des écoles primaires publiques du Congo, Ignace Mbalaketo.

Raison pour laquelle, le syndicat national des enseignants des écoles primaires publiques décide de suspendre la grève de ses membres sur toute l’étendue du territoire national. Il « demande à tous les camarades de faire preuve de faire preuve d’ouverture d’esprit, pour reprendre le chemin de l’école dès ce lundi 23 mai 2022 pour sauver l’année scolaire, tout en attendant du gouvernement, la matérialisation de nos revendications. » 

Les enseignants du primaire des écoles publiques, réunis au sein du SYNEEPP, avaient décidé d’aller en grève dès lundi 2 mai. Le SYNEEPP expliquait que les promesses faites par le gouvernement, relatives à la majoration des salaires des enseignants du primaire dès la fin du mois d’avril dernier, n’avaient pas été tenues. Leurs collègues nouvelles unités (NU) ainsi que les non payés (NP) ne sont toujours pas payés non plus. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner