Tshikapa : début de la campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les écoles


Les élèves des écoles de Tshikapa ont été exhortés mardi 24 mai à dénoncer tout acte de viol ou harcèlement sexuel dans les milieux scolaires.

Ce message a été lancé par le ministre provincial de l’enseignement, Antoine Bushabu, lors du lancement de la campagne de sensibilisation et vulgarisation de la ligne verte pour la prise en charge de cas de violences sexuelles et basées sur le genre, exploitation, abus et harcèlement sexuels.

Exécuté par l’ONG inter-actions RDC, le projet est financé par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA).

L'objectif visé par cette campagne est de sécuriser les enfants dans les écoles et de lutter contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre dans ces milieux où ils étudient, a indiqué le ministre provincial de l’enseignement.

Pour dénoncer ces pratiques, un numéro vert a été mis à la disposition des élèves. Appeler le 495555 n’exige aucun frais, ni les unités à payer, a souligné Antoine Bushabu.
Ce programme dans les milieux scolaires est de trois mois et rentre dans la mise en œuvre du projet d’équité et de renforcement du système éducatif.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner