Tanganyika : plus de 3000 filles participent aux épreuves hors session de l’examen d’Etat

Environ 9000 candidats dont 3077 filles prennent part aux épreuves hors session de l’examen d’Etat, lancées depuis lundi 23 mai, à Kalemie (Tanganyika).

Selon les chiffres de la Division de l’EPST-Tanganyika I, l’effectif de ces filles représentent à peu près 35%.

Au troisième jour de ces épreuves, les candidats parlent d’un bon déroulement des opérations à Kalemie.

« Comme on nous a dit de bien nous comporter donc, tout se passe très bien. Et l’examen aussi, s’est très bien passé », a affirmé Dan Mangala, finaliste en section commerciale de l’Institut Thabiti.

Cependant, ces examens sont organisés sur fond d’insécurité dans certains coins du Tanganyika à la suite de l’attaque de la milice Twa.

« La région a enregistré ces dernières semaines des mouvements de population dont plusieurs élèves privés des cours à la suite de l’attaque de la milice Twa sur les villages de Katibili, Katolo et Mala », affirment des sources sécuritaires locales.

A ces candidats du cycle long s’ajoutent 348 autres du cycle court dont 7 filles. Ils sont tous répartis dans 23 centres.

Le chef de Division de l’EPST-Tanganyika 1, Gregory Boloma, a invité les candidats finalistes à compter sur eux-mêmes car, a-t-il dit, le travail est individuel.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner