RDC : le groupe d’ambassadeurs africains et le PAM lancent les projets de cantines scolaires

Le groupe d’ambassadeurs des pays africains a procédé ce mercredi 25 mai à la remise symbolique d’un chèque, dont le montant a n’a pas été révélé, au directeur de l’école primaire Musolo, dans la commune péri-urbaine de la N’sele, à plus de 40 kilomètres du centre-ville de Kinshasa, pour la mise en œuvre d’un projet de cantine scolaire, en faveur de trois cents élèves de cet établissement. 

Ce geste entre dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’Afrique, coïncidant avec le 59e anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine, l’actuelle Union africaine. 

La délégation de ce groupe des diplomates africains a été conduite par Michelle Ndiaye, Représentante spéciale du Président de la Commission et cheffe de bureau de l’Union africaine en RDC. 

L’école primaire Musolo de la commune de la N’sele a été sectionnée pour concrétiser le thème choisi par l’Union africaine cette année : « Renforcement de la résilience en matière de nutrition et de sécurité alimentaire. »  

L’idée, selon cette institution panafricaine, est de promouvoir un modèle des cantines scolaires, basé sur la résilience et l’autonomie, grâce à la consommation des aliments produits localement. 

L’appui technique du PAM 

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc et vice-doyen du groupe des ambassadeurs africains en RDC, Rachid Agassim, se veut pragmatique :  

« Notre groupe a apte pour le pragmatisme pour célébrer cette journée. Notre action de ce jour s’imprègne de vraies valeurs africaines de la solidarité et du partage, des valeurs qui nous permettent ensemble d’assurer un minimum de résilience en matière de nutrition et de sécurité alimentaire en Afrique. » 

Le PAM apportera dans ce projet son appui technique et son expérience en matière des cantines scolaires. Peter Musoko, Représentant du PAM en RDC, explique l’importance du projet : 

« Les cantines participent valablement à la résilience des communautés tout en contribuant à la réduction de la pauvreté. » 

Le directeur de l’EP Musolo, Kashala Tshibuyi a vivement souhaité la création d’une cantine scolaire dans son établissement. 

La cérémonie a été présidée par la vice-ministre de l’ESPT, Aminata Namasia, et en présence du Représentant résident du Programme alimentaire mondial (PAM) et des autorités locales. 

Aminata Namasia a exhorté tous les partenaires à accompagner le gouvernement dans la duplication des cantines scolaires de ce modèle à travers le pays. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner