Tommy Tambwe plaide pour la réforme des services de sécurité en RDC

Le coordonnateur national du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (PDDRC-S), Tommy Tambwe pense qu’il faut une réforme urgente des services de sécurité en République démocratique du Congo.

Devant les participants à la table ronde du secteur minier, mercredi 25 mai à Kinshasa, il a affirmé que cette réforme faciliterait la mise en œuvre du PDDRC-S.

« La restauration de l’autorité de l’Etat, la paix, la sécurité, la stabilité sont des atouts majeurs pour un pays. Et donc pour qu’un pays puisse remplir ses qualités, ses conditions régaliennes, il y a des préalables. Il faut avoir une armée forte, une police forte, des services de renseignements adéquats. Mais également, une collaboration entre la population et ses services. Et ceci, dans notre pays, appelle la réforme du secteur de la sécurité et de la défense » a expliqué Tommy Tambwe.

Le coordonnateur national du PDDRC-S croit que cette réforme est la voie par laquelle la RDC pourra « protéger ses minerais, sa population, car c’est  un besoin,  une urgence et une nécessité absolue aujourd’hui ».

La table ronde minière tenue du 24 mai au 26 mai à Kinshasa, a été organisée par le ministère des mines et le consortium d’ONG regroupées au sein du projet Madini kwa Amani na Maendeleo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner