Nord-Kivu : la situation sécuritaire n’affecte pas le processus de Nairobi, assure Serge Tshibangu

La dégradation de la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu dû essentiellement aux attaques appuyées des forces négatives n'affecte pas le processus de Nairobi en cours, a assuré le mandataire spécial du Chef de l’Etat, Serge Tshibangu. Il a donné ces assurances vendredi 27 mai à Kinshasa, lors d’une séance de travail avec les ambassadeurs de l’Union européenne accrédités dans la capitale congolaise.

« Les représentants des 56 groupes armés et 40 leaders communautaires que nous avons rencontrés se sont montrés favorables au processus en cours », a-t-il déclaré.

Serge Tshibangu et son équipe sont rentrés à Kinshasa après la tournée de sensibilisation des groupes armés dans les provinces de l'Ituri, Nord et Sud-Kivu.

Devant les diplomates occidentaux, Serge Tshibangu a édifié ses interlocuteurs sur les différentes rencontres qu'il a eues avec les groupes armés locaux et les leaders communautaires.

A l'issue des échanges fructueux, les diplomates occidentaux, par la voix de l'Ambassadeur de l'Union européenne à Kinshasa Jean-Marc Châtaigner a réitéré l'appui multiforme de la communauté internationale au processus en cours.

Avec la cellule de communication de la Présidence.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner