Afrique : Moussa Faki s'inquiète de l’extension du terrorisme à la partie Est de la RDC

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki a déploré, samedi 28 mai que la partie Est de la RDC ait été aussi touchée par le terrorisme que d’autres régions africaines.

Il a fustigé l’expansion de ce fléau dans son discours à la 16è session extraordinaire de la Conférence de l’UA, à Malabo, en Guinée Equatoriale :

« Progressivement, le terrorisme a pris de l’ampleur et a étendu ses tentacules à d’autres régions du Continent. De la Libye, au Mozambique, du Mali, du Golfe de Guinée en Afrique de l’Ouest à la Somalie en passant par le Sahel, le Bassin du Lac Tchad et l’Est de la RDC… ».

Il indique que le continent n’a pas tardé à réagir à travers la constitution de forces communes de lutte pour faire face au terrorisme.

Moussa Faki cite entre autres, l’AMISOM/ATMIS en Somalie, la Force Mixte Multinationale dans le Bassin du Lac Tchad, la Force conjointe du G5 Sahel, la mission de la SADC au Mozambique (SAMIM) et les initiatives bilatérales aussi au Mozambique.

Le président de la commission de l’UA regrette qu’en dépit de toutes ces initiatives, ce fléau poursuit son extension à travers le continent faute de la solidarité.

« En dépit de toutes ces initiatives, le terrorisme ne faiblit pas. D’abord, en raison d’une insuffisante solidarité africaine avec les pays victimes du terrorisme, mais aussi en raison du non-respect de nos propres engagements », a-t-il poursuivi.

Moussa Faki cite entre autres, la Force africaine en attente qui, depuis sa création n’est pas opérationnelle.

Ce haut cadre de l’UA a par ailleurs déploré que l’Afrique soit le dernier continent au monde à vivre avec une telle intensité le terrorisme.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner