Jacques Kyabula satisfait de son bilan de 3 ans à la tête du Haut-Katanga

 

Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, a déclaré lundi 30 mai à Lubumbashi qu’il était « satisfait de ses différentes réalisations, même si beaucoup reste encore à faire ».  Il a fait cette déclaration au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue à l’occasion de la célébration de l’an 3 de sa gouvernance dans cette province 

  

Sur le plan des infrastructures, le gouverneur Jacques Kyabula s'est dit heureux d'avoir mis à la disposition de la population locale des ouvrages de qualité.  Il s’agit notamment des routes pour relier les différentes communes et faciliter ainsi l'accès au centre-ville. 

Toutefois, il n’a indiqué ni le nombre des kilomètres réhabilités moins encore le nombre de routes qui devraient être construites ou réhabilitées. 

Sur le plan sécuritaire, il a fait allusion aux nombreux moyens mis à la disposition de la police pour faire oublier le cauchemar vécu par la population. 

Dans ce domaine aussi, il a noté des cas de criminalité dans certains quartiers, après une période d’accalmie. Les auteurs de ces actes utilisent un nouveau mode opératoire à savoir : le recours aux armes blanches, les machettes en l’occurrence. 

Il a dit sa détermination à combattre cette insécurité â partir de stratégies mises en place par le conseil provincial de sécurité. 

  

Sur le plan économique, il a salué la politique de subvention de l’agriculture par son gouvernement.  

Depuis trois ans, plus de 39.000 hectares ont été subventionnés. Conséquence, l'accès par la population du Haut Katanga a la farine de maïs principal aliment de base de la population n’est plus un casse-tête, a-t-il indique. 

Des efforts sont certes fournis dans tous les domaines mais beaucoup reste à faire notamment dans les villes de Likasi et de Kasumbalesa ou les routes connaissent une dégradation prononcée â la suite du boom minier et du trafic des minerais à l'exportation, a encore reconnu Jacques Kyabula. 

Il a promis de s'y investir pour redorer la bonne image de ces deux villes. 

Le gouverneur Kyabula a enfin demande à la population de lui donner les moyens de sa politique par le paiement régulier des taxes. 

Ce qui lui permettra, selon lui, de réaliser encore des ouvrages d’intérêt communautaire. 

  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner