La décentralisation en RDC est « précipitée et mal préparée », juge Jean Bamanisa

 

Jean Bamanisa, l’ancien gouverneur de l’ex-Province Orientale, juge la « décentralisation précipitée et mal préparée » en RDC. C’est ce qui justifie les difficultés constatées dans la « gestion de nouvelles institutions politiques ». Il l’a déclaré lors d’un point de presse animé le lundi 30 mai à Kisangani (Tshopo). 

Plutôt que de s’inscrire dans la droite ligne de la continuité des affaires de l’Etat, les responsables qui sont venus par la suite ont cherché à effacer les traces de leurs prédécesseurs. Dans ces conditions, on ne peut pas avancer, pense Jean Bamanisa. 

Il en appelle ainsi à unité de la population de la province de la Tshopo en vue de parvenir à son développement : 

« J’en appelle à la population de la Tshopo de garder son unité en tant que Congolais, en tant que ressortissants de sept territoires de la Tshopo et appartenant bien sûr à des communautés diverses. Mais, que cette diversité soit une richesse, une force… » 

Pour Jean Bamanisa Saidi, les divisions ne feront que l’enfoncer davantage dans le gouffre, où il se trouve actuellement depuis le démembrement de la Province orientale.  

Tout en condamnant les « discours séparatiste et haineux », distillés dans certains salons politiques et sur les réseaux sociaux, Jean Bamanisa Saidi se dit par ailleurs prêt à offrir humblement son expertise à tout gouverneur de province qui en aurait besoin.    

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner