Guerre à l'Est : la LUCHA appelle le gouvernement à mettre en place des nouvelles stratégies


L’insécurité dans la partie Est du pays particulièrement en Ituri et dans la région de Beni a atteint le sommet du niveau des tueries des civils. Cette déclaration a été faite ce mardi 31 mai à Beni par le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) au cours d’un point de presse.

Au cours de ce point de presse, ces militants de la LUCHA ont présenté un tableau sombre de la situation sécuritaire dans la région, à la base de la souffrance et misère de la population. Faisant allusion aux séries des tueries des civils en Ituri par entre autres les groupes armés CODECO, ZAIRE et la rébellion de l’ADF dans la région de Beni ainsi que le M23 dans le Rutshuru, Stéphanie Mbafumoja, militant de la LUCHA recommande :

« Le gouvernement doit fournir assez d’efforts, la table ronde au sujet de l’insécurité dans la région de Beni dit avoir comme participants les victimes directes de ces atrocités pour donner la bonne version ; la levée de l’état de siège en faveur d’une opération militaire spéciale couplée d’une administration civile pour permettre aux militaires de se concentrer seulement à la guerre. La libération de tous les compatriotes arrêtés et condamnés pour avoir émis un point de vue au sujet de l’Etat de siège, le dédommagement des citoyens victime des incendies des véhicules et des marchandises sur différentes routes dans la région. » 

La LUCHA appelle également le gouvernement congolais à revoir ses relations diplomatiques avec tous les pays qui seraient impliqués dans l’insécurité à l’Est la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner