Nord Kivu : des centaines de déplacés sans assistance sanitaire et humanitaire à Kanyaruchinya

La situation sanitaire et humanitaire dans le site de Kanyaruchinya, près de Goma, où sont actuellement concentrés des centaines de déplacés des groupements de Kibumba, Buhumba et Kibati, se dégrade, a constaté Radio Okapi lors d’une mission au front. 

Ces déplacés rapportent qu’une dizaine d’enfants et de vieillards sont victimes de diarrhée, de vomissement et de fièvre depuis le vendredi 27 mai. 

Dans le site des déplacés à Kanyaruchinya, Il n’y a pas de dispositif sanitaire ou médical mis en place, ni par le gouvernement, ni par par des organisations humanitaires nationales et internationales pour contrer des cas de maladie, a constaté le reporter de Radio Okapi. 

Une marée humaine, massée tout autour d’une église locale de Kibati, parait   visiblement essoufflée, accablée et abandonnée à la merci des intempéries. 

Ces sans abri nous disent que les conditions de vie dans ce site deviennent de plus en plus difficiles, et intenables, avec beaucoup de risques si cette situation de precarite perdure. 

Certains se plaignent en dialecte locale : 

« Où est le gouvernement, où sont les organisations humanitaires ?  Ils attendent quoi pour nous assister, nous souffrons de diarrhée et nos enfants des vomissements et dans les jours à venir il y aura des décès. » 

Pour la plupart de déplacés du groupement de Buhumba se disent les plus exposés aux affrontements entre belligérants, car leur entité constitue la porte d’entrée du M23. 

C’est pourquoi ils hésitent toujours de rentrer en dépit de la présence de l’armée dans cette zone et des appels des autorités les invitant à regagner leurs milieux. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner